Communication de notre message

Communication de notre message

Les activités de promotion des intérêts s’intensifient tandis que la CAR prépare sa proposition prébudgétaire et la journée sur la Colline du Parlement de 2017

 

Entretien avec le ministre de la Santé du Nouveau-Brunswick

Le Dr Michael Barry, vice-président de la CAR, s’est entretenu avec M. Victor Boudreau, ministre de la Santé du Nouveau-Brunswick (dans la photo ci-dessous), le mercredi 14 juin à Fredericton, dans le cadre d’une rencontre organisée par la New Brunswick Association of Radiologists (NBAR). Le Dr Darren Ferguson, président de la NBAR, prévoyait également participer à la rencontre, mais en a été empêché en raison d’un conflit d’horaire. Les Drs Ferguson et Barry, qui s’investissaient dans ce projet prioritaire depuis le début de l’année, se réjouissaient du fait que le ministre ait pu inscrire cette rencontre à son horaire.

Diffusion du message sur la valeur de la radiologie au Nouveau-Brunswick

Le Dr Barry et le ministre Boudreau ont discuté du projet sur la valeur de la radiologie et des priorités stratégiques de la CAR en 2017. Ils ont également abordé les façons dont la CAR, en tant qu’association nationale, peut améliorer la qualité et la durabilité du système de santé du Nouveau-Brunswick à l’aide d’investissements dans l’imagerie diagnostique et les technologies novatrices.

La CAR : une ressource pour faire valoir les besoins provinciaux à Ottawa

Le ministre Boudreau s’est montré intéressé par la mise en place de projets pilotes sur les outils de soutien à la prise de décisions cliniques au sein de la province. Les outils de soutien à la prise de décisions cliniques sont des éléments technologiques qui améliorent le déroulement du travail clinique et permettent aux médecins traitants d’accéder facilement aux lignes directrices relatives aux demandes d’examen en radiologie. Ultimement, en plus d’accroître la pertinence de l’imagerie diagnostique et de faire en sorte que chaque patient subisse les bons examens au bon moment, les outils de soutien à la prise de décisions cliniques favorisent la sécurité des patients, contribuent à réduire les temps d’attente et améliorent l’efficacité globale et la durabilité du système de santé. Plusieurs projets sont envisagés au pays, notamment à l’hôpital St. Michael de Toronto, à Montréal, à Victoria et en Saskatchewan. Ces projets qui visent à démontrer la viabilité et la valeur des outils de soutien à la prise de décisions cliniques ont toutefois besoin de soutien financier et politique.

La CAR : un travail de partenariat avec les associations provinciales

Ce projet de rencontre avec le ministre Boudreau était l’occasion parfaite de renforcer les liens qui unissent la CAR et la NBAR et de s’assurer que les programmes de promotion des intérêts des deux organismes s’appuient mutuellement. L’établissement de partenariats avec les associations provinciales de radiologie dans le but de soutenir les travaux de celles-ci en matière de relations avec le ministère provincial de la Santé aura un effet considérable en aval et une incidence positive sur les activités de promotion des intérêts que la CAR mène au nom de ses membres à l’échelon fédéral.

 

Groupe d’intervention action santé : discussions avec les ministres de la Santé à Ottawa

La CAR a activement participé à la réunion trimestrielle du Groupe d’intervention action santé qui a eu lieu le mardi 27 juin. Des représentants de trois ministères provinciaux de la Santé étaient sur place pour présenter des exposés aux organismes de santé nationaux membres du Groupe d’intervention action santé. Chaque exposé était axé sur la situation actuelle et les éventuelles possibilités de conclure un Accord multilatéral sur la santé entre le gouvernement fédéral et les provinces.

Manitoba : attente d’un financement qui influera sur le cours des choses

L’exposé de Kelvin Goertzen, ministre de la Santé du Manitoba, portait principalement sur la situation intenable des gouvernements provinciaux qui sont tenus d’offrir toujours plus de soins de santé avec une part de financement fédéral toujours moindre, et sur le fait que les montants de financement offerts par le gouvernement fédéral lors des dernières ententes bilatérales étaient assujettis à des conditions. Il est par ailleurs à noter que le Manitoba est la seule province à ne pas avoir signé d’entente bilatérale pour le présent cycle budgétaire.

Ministre du Québec : « L’IA est comme un nouveau gisement de pétrole »

John Fraser, adjoint parlementaire du ministre de la Santé de l’Ontario et le Dr Gaétan Barrette, ministre de la Santé du Québec (dans la photo à droite), ont présenté leur point de vue concernant les contraintes des ententes bilatérales qui ont été conclues entre les provinces et le gouvernement fédéral. Le Dr Barrette a longuement parlé du réseau intégré de TI qui sera déployé au Québec. Ce réseau vise à faciliter l’analyse des données sur les résultats et sur les dépenses, afin de brosser un portrait plus juste des liens qui unissent les investissements dans le système de santé, les initiatives d’amélioration de la qualité et l’expérience des patients. Selon le Dr Barrette, l’intelligence artificielle est comme un nouveau gisement de pétrole qui aura de grandes retombées sur l’économie et la société. Pour sa part, M. Fraser a indiqué que l’avenir des soins de santé au Canada repose sur la collaboration axée sur les résultats. Selon lui, la CAR devrait continuer à promouvoir la technologie de soutien à la prise de décisions cliniques et les autres programmes fondés sur la valeur et l’amélioration de la qualité qui favorisent l’intégration des radiologistes aux équipes de soins.

 

Journée sur la Colline du Parlement de 2017

Découvrir, faire valoir et comprendre le travail des radiologistes

Forte du succès remporté par sa toute première journée de promotion des intérêts sur la Colline du Parlement en novembre 2016, la CAR planifie maintenant une deuxième édition de l’événement annuel. Les activités seront réparties sur deux jours cette année : une réception à l’intention des membres du Parlement le lundi 6 novembre au soir, puis des rencontres avec certains députés et sénateurs le mardi 7 novembre dans la journée.

« Cette première journée sur la Colline du Parlement donnait le coup d’envoi à notre démarche pour mieux faire connaître les enjeux, les préoccupations et les besoins courants des radiologistes auprès des membres du Parlement. » – Dr Emil Lee, président de la CAR, qui a participé à l’événement l’an dernier.

Soyez à l’affût des prochaines nouvelles concernant la journée et les rencontres prévues avec les membres du Parlement.

Écrivez-nous si vous souhaitez que le bureau de la CAR vous aide à communiquer avec votre député.