Soins avancés en réanimation cardiorespiratoire pour les radiologistes (SARC/ACLS-r)

les 18 et 19 avril 2017

Sommaire du programme

 

Feuillet

 

 

 

Code bleu! Que faire si un patient est victime d'un arrêt cardiopulmonaire lors d’un examen radiologique? Inscrivez-vous au cours de SARC/ACLS-r de la CAR pour apprendre quoi faire (et quoi ne pas faire) lorsque chaque seconde compte!  


Aperçu de la formation

Le SARC/ACLS-r est un atelier de simulation unique très recherché qui permet aux radiologistes d’améliorer leurs compétences pratiques lorsqu’il s’agit de réanimer les patients victimes d’arrêt cardiaque ou cardiopulmonaire dans un contexte radiologique.

Conçu par des radiologistes pour les radiologistes, le cours cible les besoins des praticiens en matière de gestion des soins avancés en réanimation cardiorespiratoire et enseigne les aptitudes nécessaires pour assurer la prestation de soins essentiels aux patients en situation où leur vie est menacée.

Des exercices sur des mannequins spécialisés de pointe permettent aux participants de mettre immédiatement en pratique les acquis. Le cours est donné par des formateurs accrédités. La formation en petits groupes de huit personnes ou moins permet aux formateurs d’organiser de nombreuses activités pratiques et de consacrer du temps à chaque participant.

 

La formation SARC/ACLS-r aura lieu au Centre Sheraton de Montréal le 18 avril en soirée, et au Centre de formation et de simulation ultramoderne de l’Université de Montréal le 19 avril toute la journée.

L'atelier est offert en français et en anglais. Les participants ayant terminé la formation avec succès reçoivent un certificat de SARC/ACLS-r reconnu par la Fondation des maladies du cœur du Canada.

La formation SARC/ACLS-r, conçue spécifiquement pour les radiologistes, est offerte suite à la demande faite par les membres de la CAR par le biais de sondages et d’évaluations de nos événements.

 

Objectifs d'apprentissage

À l’issue de la formation, les participants devraient être en mesure de :

  1. Reconnaître et initier un traitement rapide des conditions qui peuvent conduire à un arrêt cardiaque ou compliquer le résultat de la réanimation. (Rôles CanMEDS : expert médical, communicateur, gestionnaire)
  2. Démontrer des compétences dans la prestation des soins de base (BLS), y compris les compressions thoraciques efficaces et l’utilisation du DEA. (Rôles CanMEDS : expert médical, collaborateur, communicateur)
  3. Gérer l’arrêt cardiaque jusqu’au retour de la circulation spontanée, la fin de la réanimation, ou le transfert de soins. (Rôles CanMEDS : expert médical, collaborateur, gestionnaire)
  4. Identifier et traiter des patients atteints de syndromes coronariens aigus. (Rôles CanMEDS : communicateur, expert médical)
  5. Reconnaître les situations qui menacent la vie telles que les réactions anaphylactiques et fournir les soins initiaux efficaces et le transfert de manière à réduire les complications et le décès. (Rôles CanMEDS : communicateur, expert médical)
  6. Démontrer une communication efficace en tant que membre d’une équipe de réanimation et reconnaître l’impact de la dynamique de l’équipe sur les performances globales de l’équipe. (Rôles CanMEDS : communicateur, collaborateur)
  7. Identifier les facteurs prédictifs de complications respiratoires au cours de la sédation, sélectionner les patients en fonction de ces facteurs et adapter les ressources pour une sédation sécuritaire. (Rôles CanMEDS : communicateur, expert médical, gestionnaire, collaborateur)
  8. Gérer la situation d’un patient stable ou instable en tachycardie ventriculaire et supraventriculaire. (Rôles CanMEDS : communicateur, expert médical, collaborateur)
  9. Gérer la situation d’un patient en AESP et identifier les causes réversibles.  (Rôles CanMEDS : communicateur, expert médical, collaborateur)

 

Autres événements à Montréal :